Begin main content

La codéine et l’acétaminophène pour le soulagement de la douleur : examen de l’efficacité et de l’innocuité cliniques

Dernière mise à jour : 12 avril 2012
Numéro de projet : RC0344-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Appareils et systèmes
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique de la codéine pour le soulagement de la douleur chronique ?
  2. Quelle est l’efficacité clinique de l’association codéine-acétaminophène pour le soulagement de la douleur chronique ?
  3. Quelles sont les données probantes cliniques sur l’innocuité de diverses doses de codéine ?
  4. Quelles sont les données probantes cliniques sur l’innocuité de diverses doses d’acétaminophène ?
  5. Quelles sont les données probantes cliniques sur l’innocuité de diverses doses des produits contenant l’association codéine-acétaminophène ?

Messages clés

L’examen a montré que la codéine et l’association acétaminophène-codéine produisaient un meilleur soulagement de la douleur chronique qu’un placebo. La prise prolongée de doses d’acétaminophène de plus de 2000 mg par jour pourrait être associée à un risque accru d’événements gastro-intestinaux, de toxicité hépatique et de dysfonctionnement rénal ou d’insuffisance rénale. Selon l’examen, le risque d’effets indésirables serait plus élevé avec la codéine ou les produits contenant l’association acétaminophène-codéine qu’avec un placebo. On a constaté que le traitement de la douleur post-opératoire par l’association acétaminophène-codéine était lié à un risque accru d’effets indésirables par rapport à un placebo. On n’a pas repéré de données probantes sur l’innocuité relative de diverses doses de codéine ou des produits contenant l’association acétaminophène-codéine.