Begin main content

Comité canadien d’expertise sur les médicaments (CCEM)

Le Comité canadien d’expertise sur les médicaments (CCEM) est un organe consultatif de l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS) formé de spécialistes de la pharmacothérapie, de l’évaluation ou de l’utilisation des médicaments, et de représentants du public.

Dans le cadre du Programme commun d'évaluation des médicaments (PCEM), le CCEM adresse des recommandations quant au contenu de la liste des médicaments assurés aux régimes d’assurance- médicaments fédéraux, provinciaux et territoriaux adhérant au PCEM. En outre, il formule des recommandations destinées à favoriser le relevé, l’évaluation et la promotion des pratiques de prescription et d’utilisation optimales des médicaments au Canada.

La démarche du CCEM est fondée sur des données probantes, et ses conseils reposent sur l’examen des connaissances médicales et scientifiques, de la pratique clinique, des aspects économiques et éthiques et de l’impact sur les patients et le public.

Le CCEM relève du président-directeur général de l’ACMTS qui désigne ses membres. Ceux-ci sont tenus de respecter les Lignes directrices sur les conflits d'intérêts pour les membres des comités experts ainsi que le code de conduite de l’ACMTS. Des honoraires leur sont versés en rétribution de leur préparation en vue des réunions et de leur présence à celles-ci.

Mandat du CCEM (à venir en français)
Calendrier des réunions du CCEM

Président

Dr Jim Silvius, BA (Oxon), M.D., FRCPC
Dr Silvius est professeur agrégé à l’École de médecine Cumming, division de médecine gériatrique, de l’Université de Calgary. Il est directeur médical provincial de la santé des personnes âgées et le directeur médical sénior du réseau clinique stratégique pour la santé des personnes âgées de l’Alberta Health Services (AHS). Il est l’ancien directeur médical des Services de pharmacie de l’AHS, a été membre du Comité d’experts en l’évaluation des médicaments et des thérapeutiques de l’Alberta Health and Wellness entre 1999 et 2003 et président de ce Comité de 2004 à 2015. Il est également un ancien membre du Comité consultatif sur le service canadien de prescription et d’utilisation optimale des médicaments (SCPUOM) de l’ACMTS. Dr Silvius maintient une pratique clinique en gériatrie à l’hôpital Rockyview General. Ses autres intérêts incluent le traitement de la démence, la prestation de soins et la réduction des prescriptions Réseau canadien pour la déprescription (ReCaD) où il est codirecteur.
Divulgation des conflits d’intérêts

 

Membres

 

Dre Silvia Alessi-Severini, Ph. D.
Diplômée en pharmacie de l’Université de Parme en Italie et titulaire d’un doctorat en sciences pharmaceutiques de l’Université de l’Alberta, Madame Alessi-Severini est professeure agrégée au Collège de pharmacie de la Faculté des sciences de la santé de l’Université du Manitoba où elle enseigne la toxicologie, la politique sur les produits pharmaceutiques et la pharmacoépidémiologie. Ses activités de recherche sont axées sur l’utilisation, l’innocuité et l’efficacité des psychotropes. Elle occupe également un poste de scientifique adjoint au Manitoba Centre for Health Policy et elle fait partie de l’équipe manitobaine du Réseau canadien des études observationnelles des effets des médicaments. Depuis 2008, elle est active au sein de l’Association des facultés de pharmacie du Canada notamment à titre de présidente du conseil d’administration et du comité de la recherche. Actuellement, elle siège au conseil d’administration. Elle a établi de solides relations avec les régimes d’assurance médicaments publics de l’Alberta et du Manitoba et elle est membre du comité de pharmacologie et de thérapeutique du Manitoba depuis 2004.
Divulgation des conflits d’intérêts

Dr Ahmed Bayoumi, M. Sc., M.D.
Scientifique au Centre for Research on Inner City Health au Centre de recherche Keenan de l’Institut du savoir Li Ka Shing de l’Hôpital St Michael, le Dr Bayoumi exerce la médecine interne générale à ce même hôpital, notamment dans le cadre du programme de traitement de l’infection au VIH. Il a dirigé les volets de l’épidémiologie clinique et de la recherche sur les services de santé à l’Institut d’évaluation, de gestion et de politiques de santé de l’Université de Toronto. Il étudie l’équité dans l’allocation des ressources, l’évaluation économique, l’évaluation du retentissement d’interventions de prise en charge de l’infection au VIH sur la qualité de vie des personnes infectées et l’accès aux services de santé de groupes marginalisés, notamment les personnes infectées par le VIH et les consommateurs de drogues. Il occupe un poste de scientifique adjoint à l’Institut de recherche en services de santé. En 2014-2015, il préside la Society for Medical Decision Making.
Divulgation des conflits d’intérêts

Dr Bruce C. Carleton, PharmD
Le Dr Carleton obtient son baccalauréat en sciences pharmaceutiques à l’Université de l’État de Washington et son doctorat en pharmacie à l’Université de l’Utah. Il entre en fonction à l’Université de la Colombie-Britannique en 1991 où il enseigne à l’heure actuelle la pédiatrie et les sciences pharmaceutiques et où il codirige la division de thérapeutique appliquée de la faculté de médecine. Il occupe également le poste de directeur du Pharmaceutical Outcomes Programme à l’Hôpital des enfants de la Colombie-Britannique et celui de clinicien chercheur principal à l’Institut de recherche sur l’enfant et la famille à Vancouver. Ses activités de recherche sont axées sur le retentissement de la pharmacothérapie sur la santé et la qualité de vie. Le Dr Carleton s’emploie à améliorer l’évaluation de l’efficacité des médicaments et à concevoir des modèles d’utilisation des médicaments dans le but d’améliorer la santé des patients et des systèmes de pharmacovigilance destinés à accroître l’utilisation des médicaments en toute sûreté. Dans sa pratique clinique, il se concentre sur l’asthme et l’utilisation des médicaments chez les enfants, ainsi que sur l’épidémiologie, la pharmacogénomique et la prise en charge clinique des effets indésirables des médicaments.
Divulgation des conflits d’intérêts

Dr Alun Edwards
Alun Edwards, professeur de médecine à la faculté de médecine Cumming à l’Université de Calgary, est un endocrinologue qui étudie depuis longtemps les questions de la mise en application pragmatique des preuves dans la pratique et de la répartition des ressources dans le développement du système de santé et la mesure des résultats.

Dernièrement, c’est à titre de premier directeur médical principal du réseau clinique stratégique sur le diabète, l’obésité et la nutrition de Services de santé Alberta qu’il exerce ses activités de clinicien-chercheur. Il a également présidé le comité d’amélioration de la qualité de la Société canadienne d’endocrinologie et de métabolisme, qui a formulé des recommandations pour la spécialité.

M. Bob Gagné
Bob Gagné est titulaire d’une maitrise en administration des affaires de l’Université York et d’un baccalauréat en sciences de l’Université Western. Au cours des 30 dernières années, il occupe des postes de haute direction, notamment en planification et élaboration de stratégies au sein d’une institution financière mondiale pendant quatre ans, à la tête de la technologie de l’information dans un hôpital universitaire de Toronto pendant huit ans et à la direction de la technologie stratégique pour le compte d’un portail Internet canadien de premier plan durant trois ans. Avant son départ à la retraite en 2017, il exerce les fonctions de dirigeant principal de l’information à l’Université York pendant dix-huit ans. Il siège à plusieurs conseils d’administration de l’industrie et d’organismes communautaires, dont celui d’Onet, de GTAnet networking, des chefs de l’information des universités canadiennes et de Canadian Association for Tay-Sachs and Allied Diseases. À l’heure actuelle, il fait partie du conseil d’administration de CANARIE. Il connait bien le système de santé du Canada pour avoir pris soin de sa fille Elizabeth née avec la maladie de Tay-Sachs, maladie neurodégénérative rare.

Dr Ran Goldman
Le Dr Ran Goldman, professeur de pédiatrie et clinicien-chercheur, est un pédiatre spécialisé en pédiatrie d’urgence et en pharmacologie et toxicologie clinique. Il effectue ses études de spécialité à Toronto et exerce à titre de médecin en poste à l’Hospital for Sick Children (SickKids). Puis, il sera le chef de la médecine d’urgence au Children’s Hospital en Colombie-Britannique. Il exercera également les fonctions de doyen adjoint de l’éducation permanente à l’Université de la Colombie-Britannique. En ce moment, il codirige la division d’innovation thérapeutique et de recherche translationnelle en pédiatrie à la faculté de médecine à cette université et il est membre de l’Institut de recherche du Children’s Hospital de la province.

Le Dr Goldman est titulaire d’une maitrise en méthodologie de la recherche sur la santé et il enseigne cette matière à de nombreux étudiants. Son programme de recherche est axé sur la prise en charge de la douleur en milieu de soins de courte durée et les résultats de ses projets ont débouché sur une nouvelle approche dans la prise en charge de la douleur chez les enfants, applicable dans le monde entier. Auteur de plus de 150 communications revues par des pairs, non seulement il découvre, mais il diffuse les résultats de recherche de son équipe sous forme de guides de pratique clinique sur le traitement de la douleur chez les enfants en milieu de soins de courte durée. Il est à la tête de la plus vaste ressource en ligne à propos de la recherche sur les médicaments employés chez les enfants en milieu de soins de courte durée — Pediatric Research in Emergency Therapeutics (PRETx.ORG).

Dr Allan Grill,MD, CCFP (COE), M. Sc. (santé publique), FCSP, CCPE
Le Dr Allan Grill est professeur adjoint au département de médecine familiale et communautaire à l’Université de Toronto et médecin-chef au sein de l’équipe de santé familiale de Markham. Il exerce la médecine en cabinet et à l’hôpital Markham Stouffville. En sa qualité de président du Comité d’évaluation des médicaments, comité consultatif offrant des services-conseils sur des questions de politique du médicament au ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario et d’ancien membre du Comité d’experts en examen au Programme pancanadien d’évaluation des anticancéreux (PPEA) de l’ACMTS, il possède une vaste expérience dans l’évaluation critique de pharmacothérapies et dans l’évaluation de décisions de financement pour le compte de régimes publics d’assurance médicaments. Il exerce des fonctions de direction dans plusieurs secteurs des soins de santé primaires. Directeur provincial au Réseau rénal de l’Ontario, il fait partie d’une équipe qui se consacre à l’amélioration de la prise en charge de l’insuffisance rénale chronique en milieu de soins primaires. Il est titulaire d’un baccalauréat en sciences de l’Université McGill et d’un doctorat en médecine de l’Université de Toronto. En 2004, il se voit accorder une bourse Frank Knox pour poursuivre des études supérieures à l’Université Harvard où il décroche une maitrise en santé publique.

Dr Peter Jamieson, M.D., CCFP, FCFP
Médecin de famille, le Dr Jamieson exerce sa profession à Calgary en Alberta. Il est le directeur médical d’un arrondissement de Calgary et il dirige le centre médical Foothills, centre hospitalier universitaire de soins quaternaires de 1 062 lits. Professeur agrégé de clinique au Département de médecine familiale de l’Université de Calgary, le Dr Jamieson possède une vaste expérience en enseignement à tous les cycles des études universitaires. Il a occupé des postes de direction à l’Association médicale albertaine et aux American et Canadian Society of Hospital Medicine; il est réputé pour son expertise dans l’établissement, la surveillance, l’analyse des résultats et l’amélioration de programmes de soins hospitaliers. L’informatique de la santé le passionne et il offre des services d’expert-conseil sur la mise en œuvre de systèmes d’information clinique, plus particulièrement sur la conception du système, l’aide à la décision clinique et la gestion de contenu, à Services de santé Alberta et à d’autres organismes de santé.
Divulgation des conflits d’intérêts
Divulgation des conflits d’intérêts

Dr Anatoly Langer, M.D., M.Sc., FRCPC, FACC
Dr Anatoly Langer est diplômé de l’Université du Manitoba (1982). Il a terminé sa formation en médecine internationale et en cardiologie à l’Université de Toronto en 1987. Il est membre de l’American College of Cardiology et de la Société canadienne de cardiologie. Après avoir agi à titre de chercheur pendant deux ans à la Fondation des maladies du cœur, il a été nommé directeur des soins coronariens à l’hôpital St. Michael’s de Toronto. En 1996, Dr Langer a fondé le Centre canadien de recherche en cardiologie dans le but d’améliorer les soins prodigués aux patients à l’aide d’essais cliniques, de l’éducation des médecins et des patients, ainsi que du partage de l’information. Le Dr Langer possède une vaste expérience dans la réalisation d’essais cliniques, comptant plus de 25 années d’expérience dans la conception de protocoles cliniques, de la coordination d’études et de la gestion de données. Le Dr Langer a publié plus de 250 résumés, chapitres de livres et articles revus par les pairs. Ses domaines d’intérêt et de recherche sont la pathophysiologie et la gestion des syndromes coronariens aigus et stables, ainsi que le traitement et la prévention des maladies cardiovasculaires. Le Dr Langer est présentement professeur de médecine à l’Université de Toronto et directeur du Centre canadien de recherche en cardiologie de Toronto.
Divulgation des conflits d’intérêts

 

M. Allen Lefebvre
Allen Lefebvre a occupé plusieurs postes de leadership en gestion ou comme bénévole au cours des 25 dernières années, principalement au sein d’organismes de bienfaisance ou à but non lucratif. Aujourd’hui semi-retraité, il a tout récemment été engagé comme coordonnateur de projet pour le Centre Mâmawêyatitân (anciennement le North Central Shared Facility) à Regina, un projet de revitalisation des quartiers du centre-ville.

Son expérience directe du le système de santé lui vient principalement du diagnostic de cancer de son jeune fils en 1990 et des 15 années de traitement qui ont suivi dans les milieux de soins intensifs et de soins en cancérologie. L’engagement d’Allen en tant que bénévole local puis national avec la Société canadienne du cancer, et des Candlelighters, un programme de soutien aux enfants atteints de cancer, ont conduit à sa nomination comme l’un des membres fondateurs du Conseil national de la sureté du sang en 1997. L’organisation a avisé le ministre fédéral de la santé et organisé des forums publics sur les questions de sécurité du sang dans le sillage de la Commission Krever. Allen a été représentant des consommateurs et vice‑président du Conseil de sureté du sang jusqu’à sa dissolution en 2004. Depuis 2010, Allen est également représentant du public au Comité consultatif sur les médicaments de la Saskatchewan.
Divulgation des conflits d’intérêts

Dr Kerry Mansell, BSP, PharmD
Professeur agrégé au Collège de pharmacie et de nutrition de l’Université de la Saskatchewan, le Dr Mansell enseigne divers sujets ayant trait à la thérapeutique tout en se concentrant sur la prise en charge du diabète. D’ailleurs, ses activités de recherche sont axées sur ce domaine, bien qu’elles portent également sur l’évaluation des récents changements de fond accordant aux pharmaciens l’autorisation de prescrire des médicaments. Le Dr Mansell œuvre en pratique clinique dans le domaine du diabète dans la région sanitaire de Saskatoon. Il siège au conseil d’administration de l’Association des pharmaciens du Canada et il préside le conseil d’administration de l’Association des facultés de pharmacie du Canada.
Divulgation des conflits d’intérêts

Dr Yvonne Shevchuk, BSP, PharmD
Professeure et doyenne des études au Collège de pharmacie et de nutrition de l’Université de la Saskatchewan, la Dre Shevchuk enseigne dans les domaines des maladies infectieuses, de la pharmacothérapie et de la méthodologie de la recherche ayant trait à la pharmacothérapie fondée sur des données probantes et à l’information sur les médicaments. Elle exerce depuis longtemps au service des maladies infectieuses de l’Hôpital universitaire Royal et elle participe à la prestation des soins aux malades. Elle possède une expérience de longue date au sein de divers comités, notamment au comité de la liste des médicaments assurés et au comité d’évaluation des médicaments de la Saskatchewan depuis 1991 et au nouveau comité consultatif sur les médicaments de la province depuis janvier 2010. En outre, elle siège au conseil d’administration du conseil de la qualité des services de santé de la Saskatchewan et au conseil consultatif de RXFiles, et elle dirige le service d’information pharmacothérapeutique de la Saskatchewan.
Divulgation des conflits d’intérêts

Dr Adil Virani, BSc Pharm, PharmD, FCSHP
Le Dr Adil Virani occupe un poste de directeur auprès de l’organisme Lower Mainland Pharmacy Services qui offre des services cliniques et de distribution aux hôpitaux relevant de Fraser Health Authority, Vancouver Coastal Health et Providence Health Care, et à des hôpitaux du ressort de l’autorité sanitaire provinciale. À ce poste, il est responsable des volets de l’exercice professionnel, de la résidence et de l’enseignement, de la formation continue en pharmacothérapie et du service de pharmacie de certains établissements. Il est professeur agrégé à la Faculté des sciences pharmaceutiques de l’Université de la Colombie-Britannique et l’un des éditeurs de Clinical Handbook of Psychotropic Drugs, qui en est à sa 21e édition, et l’éditeur de Clinical Handbook of Psychotropic Drugs for Children and Adolescents, qui en est à sa 3e édition. Monsieur Virani est membre du groupe de travail en éducation de Therapeutics Initiative en Colombie-Britannique, du Groupe consultatif sur les médicaments pour usage humain du Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés et membre titulaire de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux. 
Divulgation des conflits d’intérêts