L’ACMTS tient à appuyer les décideurs du secteur de la santé canadiens durant cette période difficile et incertaine.
Pour trouver des outils, ressources et données probantes touchant la COVID-19, consultez notre portail sur la COVID-19.

 

Begin main content

Emploi de probiotiques contre la diarrhée et le côlon irritable : examen des données cliniques probantes et de l’innocuité

Dernière mise à jour : 17 janvier 2013
Numéro de projet : RC0420-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Médicaments
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Rapport en Bref

Contexte
Au Canada, plus de 20 millions de personnes souffrent de troubles digestifs chaque année. La diarrhée, trouble digestif fréquent, est un effet secondaire courant du traitement par les antibiotiques, survenant dans entre 2 et 25 % des cas, selon le type d’antibiotique prescrit. La diarrhée associée aux antibiotiques peut résulter de perturbations de la flore intestinale, d’un effet direct de l’antibiotique, de la prolifération de Clostridium difficile (C. difficile) ou, dans de rares cas, d’une réponse allergique à l’antibiotique. La plupart des cas sont légers, évoluent spontanément vers la guérison et n’entraînent pas de complications. Toutefois, dans environ 20 % des cas, la diarrhée associée aux antibiotiques est causée par C. difficile et peut entraîner de graves complications et des récurrences, voire être mortelle. Le côlon irritable est un autre trouble digestif courant. Son incidence est plus élevée au Canada que dans tous les autres pays du monde. Ses symptômes sont permanents et comprennent flatulence, ballonnement, douleur abdominale, selles irrégulières, diarrhée, constipation, brûlures d’estomac, nausées et mucus dans les selles.

Technologie
Les probiotiques sont des microorganismes qui, pris en quantités suffisantes, peuvent avoir des avantages pour la santé, surtout pour ce qui est des troubles gastro-intestinaux. Les souches de Lactobacillus sp. et de Bifidobacterium sp. ainsi que Saccharomyces boulardii sont des exemples de probiotiques. Les probioti ques peuvent être associés aux prébiotiques, aliments non digestibles qui stimulent de façon sélective la croissance ou l’activité des bactéries dans le côlon. Un synbiotique est un produit qui contient à la fois des probiotiques et des prébiotiques.

Sujet
On comprend mal comment les probiotiques améliorent la santé digestive, mais il se pourrait qu’ils procurent une barrière protectrice, améliorent l’immunité et fassent concurrence aux bactéries pathogènes. Un examen de leur efficacité clinique et de leur innocuité éclairera les décisions cliniques sur leur utilisation.

Méthodes
On a procédé à une recherche documentaire ciblée à partir des ressources clés et examiné les titres et résumés des publications repérées. On a ensuite évalué le texte intégral des publications en vue de procéder au choix final des articles selon des critères de sélection déterminés au préalable (population, intervention, comparateur, résultats et plan des études).

Résultats
La recherche documentaire a permis de repérer 409 mentions, dont 92 articles jugés possiblement pertinents; cinq autres articles ont été repérés dans d’autres sources. Parmi ces 97 articles, 31 répondaient aux critères d’inclusion du présent examen, soit une évaluation des technologies de la santé, cinq examens méthodiques/méta-analyses et 25 essais comparatifs et randomisés (ECR).

Messages clés
Diarrhée associée aux antibiotiques (DAA)

  • Les probiotiques peuvent réduire le risque de DAA.

Côlon irritable

  • Les probiotiques peuvent atténuer les symptômes du côlon irritable.

Infection récurrente à C. difficile

  • L’association du probiotique Saccharomyces boulardii à la vancomycine ou au métronidazole pourrait réduire le risque d’infection récurrente à C. difficile davantage que l’un ou l’autre des antibiotiques administré seul.

Question

  1. Quelles sont les données cliniques probantes sur l’emploi de probiotiques pour traiter la diarrhée associée à l’antibiothérapie, à une infection à Clostridium difficile ou au côlon irritable?
  2. Quel est le profil d’innocuité des probiotiques dans le traitement de la diarrhée associée à l’antibiothérapie, à une infection à Clostridium difficile ou au côlon irritable?

Messages clés

Une importante somme de données probantes tirées de méta-analyses et d’essais comparatifs avec randomisation montrent que, comparativement à un placebo, les probiotiques peuvent réduire la fréquence de la diarrhée associée à l’antibiothérapie et atténuer la gravité des symptômes liés au côlon irritable. Toutefois, compte tenu de l’importante hétérogénéité et de la qualité douteuse des essais, d’autres essais avec randomisation bien conçus comparant directement des probiotiques sont nécessaires. Des données limitées d’une méta-analyse laissent supposer que Saccharomyces boulardii en association avec la vancomycine ou le métronidazole peut réduire la fréquence des infections à C. difficile à répétition par rapport à l’antibiothérapie seule.