L’ACMTS tient à appuyer les décideurs du secteur de la santé canadiens durant cette période difficile et incertaine.
Pour trouver des outils, ressources et données probantes touchant la COVID-19, consultez notre portail sur la COVID-19.

 

Begin main content

Insulinothérapie à l'hôpital de soins de courte durée, le schéma basal/prandial ou l'échelle d'adaptation des doses : efficacité clinique et rentabilité comparatives

Dernière mise à jour : 12 janvier 2017
Numéro de projet : RC0840-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Médicaments
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique comparative de l’insulinothérapie en mode basal/prandial et de l’insulinothérapie selon l’échelle d’adaptation des doses dans la prise en charge du diabète de type 1 ou de type 2 chez l’adulte à l’hôpital de soins de courte durée?
  2. Quelle est la rentabilité comparative de l’insulinothérapie en mode basal/prandial et de l’insulinothérapie selon l’échelle d’adaptation des doses dans la prise en charge du diabète de type 1 ou de type 2 chez l’adulte à l’hôpital de soins de courte durée?

Messages clés

Une revue systématique et trois études primaires examinent l’efficacité clinique comparative des modes d’insulinothérapie chez des personnes atteintes de diabète de type 1 ou de type 2, chez des personnes dont le diabète est nouvellement diagnostiqué ou chez des personnes aux prises avec des épisodes d’hyperglycémie récurrents. Le taux de glycémie et le risque d’hyperglycémie sont plus bas avec l’insulinothérapie selon le schéma basal/prandial ou le schéma basal et de correction qu’avec l’insulinothérapie selon l’échelle d’adaptation des doses. Il n’y a pas de différence notable entre les deux interventions quant au risque d’incidents indésirables. Pour ce qui est des résultats à propos de la durée de l’hospitalisation et du risque d’hypoglycémie, les études sont disparates. Nous n’avons pas repéré d’évaluation économique conforme aux critères de sélection.