Begin main content

La chirurgie de la colonne vertébrale par laser dans le traitement de la hernie discale ou du pincement d'une racine nerveuse : efficacité clinique, rapport cout/efficacité et lignes directrices

Dernière mise à jour : 27 avril 2017
Numéro de projet : RC0879-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Appareils et systèmes
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique de la chirurgie de la colonne vertébrale par laser chez l’adulte présentant une hernie discale ou un pincement d’une racine nerveuse?
  2. Quel est le rapport cout/efficacité de la chirurgie de la colonne vertébrale par laser chez l’adulte présentant une hernie discale ou un pincement d’une racine nerveuse?
  3. Que disent les lignes directrices fondées sur des preuves au sujet de la chirurgie de la colonne vertébrale par laser chez l’adulte présentant une hernie discale ou un pincement d’une racine nerveuse?

Messages clés

En général, les constatations d’études non randomisées et d’études observationnelles appuient l’efficacité de la chirurgie de la colonne vertébrale par laser à réduire la douleur chez le patient présentant une hernie discale ou un pincement d’une racine nerveuse. Deux essais cliniques comparatifs randomisés (ECR) concluent à l’absence de différences sur les plans de la dorsalgie ou de l’incapacité fonctionnelle postopératoire entre la chirurgie par laser et la chirurgie classique. Toutefois, les auteurs d’un ECR constatent que, un an après l’intervention, les personnes ayant subi la chirurgie par laser sont aux prises avec de la lombalgie statistiquement plus prononcée que les personnes ayant subi une chirurgie ouverte, et que la douleur radiculaire 14 jours, 2 mois et un an après l’intervention est statistiquement plus intense chez les personnes ayant subi la chirurgie par laser. Les auteurs de l’autre ECR ne décèlent pas de différence entre les deux types d’interventions chirurgicales quant à l’incapacité fonctionnelle; ils observent toutefois que, un an après l’intervention, les patients ayant subi la chirurgie par laser ont été plus nombreux dans une proportion statistiquement significative à devoir être opérés de nouveau et cette fois, selon la technique chirurgicale ouverte, comparativement aux autres.

Nous n’avons pas recensé d’études économiques pertinentes examinant le rapport cout/efficacité de la chirurgie de la colonne vertébrale par laser en cas de hernie discale ou de pincement d’une racine nerveuse.

Un guide de pratique clinique des États-Unis ne présente pas de recommandations au sujet de la décompression lombaire percutanée par laser en raison de l’absence de preuves concluantes.