L’ACMTS tient à appuyer les décideurs du secteur de la santé canadiens durant cette période difficile et incertaine.
Pour trouver des outils, ressources et données probantes touchant la COVID-19, consultez notre portail sur la COVID-19.

 

Begin main content

La codéine dans le soulagement de la douleur associée à la césarienne : efficacité clinique

Dernière mise à jour : 3 mars 2021
Numéro de projet : RC1326-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Médicaments
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique de la codéine après une césarienne?
  2. Quelle est l’efficacité clinique de la codéine combinée à l’acétaminophène ou à un antiinflammatoire non stéroïdien dans le soulagement de la douleur après une césarienne?

Messages clés

Les taux de césariennes ont augmenté au cours des trente dernières années. La césarienne est souvent associée à une douleur abdominale postopératoire aigüe et des médicaments qui contiennent de la codéine sont utilisés dans le soulagement de cette douleur. L’usage de la codéine dans ce contexte soulève des préoccupations, notamment en ce qui a trait à la possibilité d’effets toxiques chez le nouveau-né et d’effets indésirables des opioïdes chez la personne en postpartum. Nous avons repéré peu de données probantes au sujet de l’efficacité clinique de la codéine, combinée ou non à l’acétaminophène ou à un antiinflammatoire non stéroïdien, après une césarienne. D’après un essai clinique randomisé, la codéine combinée au paracétamol (ou acétaminophène) soulage mieux la douleur que le paracétamol seul ou un placébo en cas de fortes douleurs après la césarienne. Toutefois, il ne ressort aucune différence dans le soulagement de la douleur entre la codéine combinée au paracétamol, le paracétamol seul ou un placébo en cas de douleur modérée après la césarienne. Nous n’avons pas trouvé de données probantes au sujet de l’efficacité clinique de la codéine seule dans le soulagement de la douleur aigüe chez la population indiquée.