La mélatonine dans le traitement ou la prévention du délirium


( Dernière mise à jour : mai 17, 2022)
Gamme de produits:
Examen d’une technologie de la santé
Project Sub Line:
Examen rapide
Numéro de projet :
RC1421-000

Détails


Question

  1. Quelle est l'efficacité clinique comparative de la mélatonine et de l'absence de traitement ou du placébo dans le traitement ou la prévention du délirium chez le patient adulte à l'hôpital ou à l'unité de soins intensifs?
  2. Quelle est l'efficacité clinique comparative de la mélatonine et des antipsychotiques dans le traitement ou la prévention du délirium chez le patient adulte à l'hôpital ou à l'unité de soins intensifs?
  3. Quelle est l'efficacité clinique comparative de la mélatonine et des agents cholinergiques dans le traitement ou la prévention du délirium chez le patient adulte à l'hôpital ou à l'unité de soins intensifs?
  4. Quelle est l'efficacité clinique comparative de la mélatonine et de la dexmédétomidine dans le traitement ou la prévention du délirium chez le patient adulte à l'hôpital ou à l'unité de soins intensifs?
  5. Que disent les lignes directrices fondées sur des données probantes au sujet du recours à la mélatonine dans le traitement ou la prévention du délirium chez le patient adulte à l'hôpital ou à l'unité de soins intensifs?

Messages clés

Les articles publiés satisfaisant aux critères de cet examen en viennent à différentes conclusions sur l'efficacité clinique de la mélatonine dans la prévention ou le traitement du délirium comparativement au placébo.

Nous n'avons pas trouvé d'études répondant aux critères de cet examen se penchant sur l'efficacité clinique de la mélatonine dans la prévention ou le traitement du délirium comparativement aux antipsychotiques ou aux agents cholinergiques.

Il existe des données probantes limitées sur l'efficacité clinique de la mélatonine dans la prévention ou le traitement du délirium comparativement à la dexmédétomidine.

Aucun effet néfaste pertinent sur les plans statistique ou clinique n'a été signalé en lien avec l'utilisation de la mélatonine dans le traitement des patients en délirium ou susceptibles de le devenir.

Nous avons trouvé peu de documents formulant des recommandations sur l'utilisation de la mélatonine dans la prévention ou le traitement du délirium chez les patients hospitalisés.