La mesure du rapport international normalisé pratiquée au point de service chez les personnes prenant des anticoagulants oraux : examen qualitatif rapide


( Dernière mise à jour : mars 30, 2021)
Gamme de produits:
Examen d’une technologie de la santé
Project Sub Line:
Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Numéro de projet :
RC1334-000

Détails


Question


  1. Quels sont les points de vue et les expériences des personnes prenant des anticoagulants oraux, ainsi que de leur famille et de leurs fournisseurs de soins de santé, au sujet de la mesure au point de service dans le cadre de la prise en charge de leur rapport international normalisé (RIN)?


Messages clés

La possibilité d'autoanalyse par le patient peut être perçue comme étant à la fois libératrice et contraignante. Si l'autoanalyse peut être considérée comme un type de mesure du RIN au point de service, certaines personnes qui l'effectuent sont préoccupées par le peu de soins personnalisés qu'elles reçoivent. Les personnes prenant des anticoagulants oraux trouvent pratique la prise en charge par le pharmacien communautaire des services liés à l'anticoagulothérapie pour mesurer leur RIN et connaitre leurs besoins en matière de santé. Les pharmaciens communautaires sont d'avis qu'ils sont bien placés pour offrir les services liés à l'anticoagulothérapie, mais ils reconnaissent l'importance de la formation et de la supervision continues, ainsi que du besoin de disposer des ressources appropriées.