Begin main content

La rétroaction neurologique et la rétroaction biologique dans la prise en charge des troubles de l'humeur ou du trouble anxieux

Publié le : 13 novembre 2017
Numéro de projet : RC0939-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Appareils et systèmes
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique de la rétroaction neurologique pratiquée par un professionnel de la santé dans le traitement des troubles de l’humeur ou du trouble anxieux chez l’adulte?
  2. Quelle est l’efficacité clinique de la rétroaction biologique pratiquée par un professionnel de la santé dans le traitement des troubles de l’humeur ou du trouble anxieux chez l’adulte?
  3. Quelle est l’efficacité clinique de la rétroaction biologique pratiquée à domicile dans le traitement des troubles de l’humeur ou du trouble anxieux chez l’adulte?
  4. Que disent les lignes directrices fondées sur des preuves au sujet de la rétroaction neurologique ou de la rétroaction biologique dans le traitement des troubles de l’humeur ou du trouble anxieux chez l’adulte?

Messages clés

Les données probantes provenant d’essais cliniques comparatifs randomisés révèlent que la rétroaction neurologique amène une atténuation statistiquement significative des symptômes de l’état de stress posttraumatique (ESPT) ou du trouble d’anxiété généralisée (TAG) par comparaison avec l’absence de traitement. Un essai clinique comparatif randomisé (ECR) illustre que la rétroaction biologique associée au traitement usuel atténue les symptômes de l’ESPT comme le fait le traitement usuel seul, mais l’amélioration est plus rapide avec la prise en charge combinant rétroaction biologique et traitement usuel. Un autre ECR ne constate pas de différence entre la rétroaction biologique et diverses modalités thérapeutiques relatives à la pleine conscience pour ce qui est de l’ESPT.Un ECR démontre que la rétroaction biologique associée au traitement usuel amène une amélioration statistiquement significative chez des patients atteints d’un trouble dépressif majeur.Il convient d’interpréter les résultats en tenant compte des limites, dont l’effectif de petite taille, l’absence de précisions sur la randomisation, le fait de ne rien dire sur les incidents indésirables, l’absence de données à long terme.Nous n’avons pas relevé d’études sur l’efficacité clinique de la rétroaction biologique pratiquée à domicile sans le soutien continu de professionnels de la santé dans le traitement de l’ESPT, du TAG ou de la dépression.Nous n’avons pas repéré de lignes directrices fondées sur des données probantes quant à la rétroaction neurologique ou à la rétroaction biologique dans le traitement de l’ESPT, du TAG ou de la dépression.

Mots-clés

depression, stress d'origine traumatique, inquiétude, angoisse, fébrilité, neurothérapie, neurothérapeutique, dépressif Anxiété; Dépression; Neurorétroaction; Thérapie par rétrocontrôle biologique; Troubles de l'humeur; Troubles de stress post-traumatique