L’ACMTS tient à appuyer les décideurs du secteur de la santé canadiens durant cette période difficile et incertaine.
Pour trouver des outils, ressources et données probantes touchant la COVID-19, consultez notre portail sur la COVID-19.

 

Begin main content

L’amorce en soins primaires du traitement de réassignation sexuelle pour la dysphorie de genre : lignes directrices

Dernière mise à jour : 1 mai 2020
Numéro de projet : RC1267-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Appareils et systèmes
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. ​Que disent les lignes directrices fondées sur des données probantes au sujet de l’amorce en soins primaires du traitement de réassignation sexuelle chez l’adulte atteint de dysphorie de genre?

Messages clés

​Nous avons repéré un ensemble de lignes directrices fondées sur des données probantes formulant des conseils sur la santé des personnes transsexuelles, transgenres et de genre non conforme. On y avance qu’avec une formation suffisante, différents fournisseurs de soins de santé peuvent superviser le traitement hormonal, notamment les médecins ou les infirmières praticiennes en soins primaires. Toutefois, les recommandations ne précisent pas si le traitement peut être amorcé en milieu de soins primaires. En outre, la qualité de cet ensemble de lignes directrices est limitée en raison du manque d’information sur la recherche de données probantes et la formulation des recommandations. Les lignes directrices ne précisent pas non plus la force des recommandations ou la qualité des données probantes.