Begin main content

Le dépistage de l’hépatite C : examen méthodique et métaanalyse

Publié le : 12 novembre 2015
Numéro de projet : HT0014
Type de résultat : Rapports

L’hépatite C est une maladie du foie causée par le virus de l’hépatite C (VHC). L’infection due au VHC disparait spontanément dans environ 25 % des cas, alors qu’elle évolue vers l’infection chronique dans près de 75 % des cas. En 2011, 332 414 Canadiens étaient atteints d’hépatite C chronique selon les estimations.

L’infection due au VHC est souvent asymptomatique à ses débuts, et de nombreuses personnes infectées ne savent pas qu’elles sont porteuses du virus. L’on estime que 15 % à 25 % des cas d’hépatite C chronique se compliqueront d’hépatopathie ou de cancer du foie dans les 20 ans de l’infection. Des traitements efficaces sont offerts, mais ils entrainent des effets indésirables, et il est difficile de départager les personnes infectées chez qui la maladie évoluera des personnes infectées qui demeureront asymptomatiques.

Le dépistage de l’infection au VHC de stade précoce permettrait de traiter la maladie à ses débuts avant qu’elle n’évolue vers l’hépatopathie grave.

L’impact du dépistage du VHC est fonction de certains facteurs, dont la prévalence de l’affection dépistée, l’exactitude du test de dépistage, l’efficacité du traitement et les effets néfastes, connus et perçus du dépistage. Ainsi, des facteurs démographiques ou des facteurs de risque dictent les modalités du programme de dépistage dans certains cas.

L’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS) entreprend un examen méthodique afin de passer en revue les preuves sur l’efficacité clinique, les effets néfastes et la rentabilité du dépistage de l’infection due au VHC dans la population adulte asymptomatique, mais pas chez les femmes enceintes, ainsi que sur les préférences et les valeurs des patients à ce sujet, et de déterminer l’exactitude diagnostique comparative de la version 3.0 du test ELISA (essai immunoenzymatique) et du test au résultat qualitatif dichotomique (positif ou négatif) reposant sur l’amplification en chaine par polymérase (ACP) dans la détection du VHC.

Le projet comporte deux volets :

Possibilités de rétroaction
Dites-nous ce que vous en pensez!

L’ACMTS souhaite savoir ce que les intervenants pensent du projet à diverses étapes clés :

  • Portée proposée du projet — Maintenant terminée
  • Études retenues — Maintenant terminée
  • Version préliminaire du rapport scientifique — Maintenant terminée

Abonnez-vous à Cyberalerte de l’ACMTS pour être informé des possibilités de rétroaction au sujet de ce projet et d’autres projets de l’ACMTS. Pour toute question, communiquez avec nous par courriel à feedback@cadth.ca.

Vous êtes un médecin ou un pharmacien, voyez comment vous pouvez obtenir une unité de formation continue grâce à vos observations.