Le rituximab dans le traitement de la glomérulonéphrite extramembraneuse primitive


( Dernière mise à jour : avril 21, 2020)
État du projet:
Terminé
Gamme de produits:
Examen d’une technologie de la santé
Project Sub Line:
Évaluations des technologies de la santé
Numéro de projet :
HT0032-000 - HS0001-000

Détails


La glomérulonéphrite extramembraneuse primitive est une maladie auto-immune qui se manifeste habituellement par un syndrome néphrotique. Le traitement de cette maladie vise à induire une rémission. Actuellement, les options de prise en charge thérapeutique reposent sur les inhibiteurs de la calcineurine (cyclosporine ou tacrolimus), le cyclophosphamide et le rituximab.

L’évaluation de la technologie de la santé a servi à examiner les données probantes disponibles sur le rituximab dans le traitement de la glomérulonéphrite extramembraneuse primitive pour déterminer sa place dans la prise en charge de la maladie comparativement au cyclophosphamide et aux inhibiteurs de la calcineurine. Un comité consultatif sur la mise en œuvre du traitement par le rituximab a déterminé les critères de son instauration, de son arrêt et de sa prescription. Ces critères se dégagent des conclusions des membres du comité, fondées sur les meilleures données probantes disponibles et sur leur expertise clinique du diagnostic et de la prise en charge de la glomérulonéphrite extramembraneuse primitive. Les avis du comité éclaireront les régimes d’assurance médicaments publics dans les décisions à l’échelle locale.