Les bisphosphonates dans le traitement de l’ostéoporose chez les femmes postménopausées


( Dernière mise à jour : juin 1, 2021)
Gamme de produits:
Examen d’une technologie de la santé
Numéro de projet :
HE0023-000

Détails


L’ostéoporose est une maladie squelettique systémique caractérisée par une perte de masse osseuse et un risque accru de fractures de fragilité. L’ostéoporose est très répandue et touche environ 1,5 million de Canadiens et Canadiennes de plus de 40 ans. Les fractures associées à l’ostéoporose se produisent généralement dans des sites vertébraux, mais se produisent également dans des sites non vertébraux. On associe ces fractures à des couts élevés, une diminution de la qualité de vie et plus de la mortalité, ainsi qu’à un risque accru de nouvelles fractures.

Au Canada, pour l’ostéoporose, différentes catégories de médicaments sont indiquées. Dans le cadre de ce projet, quatre bisphosphonates, soit alendronate, risédronate, étidronate et acide zolédronique, le dénosumab et le tériparatide ont été retenus. Ces médicaments sont disponibles depuis des décennies, sont largement utilisés et leur incidence budgétaire est notable. Ce projet évaluera l’efficacité clinique relative et l’innocuité des médicaments utilisés dans le traitement et la prévention de l’ostéoporose chez les femmes ménopausées.