L’ACMTS tient à appuyer les décideurs du secteur de la santé canadiens durant cette période difficile et incertaine.
Pour trouver des outils, ressources et données probantes touchant la COVID-19, consultez notre portail sur la COVID-19.

 

Begin main content

Les tests génétiques dans la prise en charge du cancer du sein à un stade précoce : utilité clinique et rapport cout/efficacité

Dernière mise à jour : 16 octobre 2017
Numéro de projet : RC0934-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Autres Diagnostics
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’utilité clinique comparative des tests génétiques pour ce qui est de prévoir la chimiothérapie adjuvante ou d’évaluer le risque de récidive en cas de cancer du sein au stade précoce?
  2. Quel est le rapport cout/efficacité comparatif des tests génétiques pour ce qui est de prévoir la chimiothérapie adjuvante ou d’évaluer le risque de récidive en cas de cancer du sein au stade précoce?

Messages clés

Une étude clinique comparative de qualité moyenne offre des données probantes selon lesquelles les tests Oncotype DX et EndoPredict permettent de prévoir le risque de récidive à distance dans les cinq premières années. Pour ce qui est de la période subséquente de cinq ans, EndoPredict est mieux qu’Oncotype DX comme indicateur prévisionnel de la récidive à distance. Dans la comparaison entre les groupes à risque élevé/non faible et les groupes à risque faible, le rapport de risque est plus haut avec EndoPredict.Une étude du rapport cout/efficacité comparatif de qualité moyenne illustre que Mammostrat est une option plus efficiente qu’Oncotype DX (meilleur rapport cout/efficacité), que son utilisation est associée à des économies de 2 268 $ par patiente.