L’oxygénation extracorporelle par oxygénateur à membrane chez l’adulte ou l’enfant présentant une insuffisance respiratoire grave : examen qualitatif rapide


( Dernière mise à jour : juin 22, 2021)
Gamme de produits:
Examen d’une technologie de la santé
Project Sub Line:
Examen rapide
Numéro de projet :
RC1365-000

Détails


Question

1. Quels sont les points de vue et les expériences des adultes et des enfants atteints d’insuffisance respiratoire grave qui se voient offrir l’oxygénation extracorporelle, la reçoivent ou se rétablissent après l’avoir reçu, et quels sont les points de vue et les expériences de leur famille?

2. Quels sont les points de vue et les expériences des fournisseurs de soins de santé en ce qui concerne l’offre et la pratique de l’oxygénation extracorporelle aux patients atteints d’insuffisance respiratoire grave ainsi que le soutien au rétablissement de ces patients?

Messages clés

Cet examen emploie un cadre d’analyse pour faire la synthèse des neuf études retenues portant sur les points de vue et expériences des patients, des membres de la famille et des fournisseurs de soins en ce qui concerne l’oxygénation extracorporelle. On en sait peu sur le point de vue des patients quant à leur expérience étant donné qu’ils sont endormis durant l’intervention.

Soutenir un proche recevant de l’oxygénation extracorporelle est stressant pour les membres de la famille. Ceux-ci sont anxieux et inquiets pour leur proche, étant donné son état critique, et ils peinent à concilier plusieurs rôles à la maison et au travail tout en offrant leur soutien.

Les membres de la famille doivent souvent se déplacer pour rendre visite à leur proche gravement malade. L’offre d’un soutien financier et logistique pour qu’ils puissent s’installer temporairement près du centre de traitement pourrait alléger le fardeau associé à ces déplacements.

Une communication claire et fréquente de la part des fournisseurs de soins de santé aidera et rassurera les membres de la famille pendant que leur proche reçoit le traitement. Il pourrait être utile d’offrir un service de soutien par les pairs, formel ou informel.

Dans leur décision d’offrir, de poursuivre ou d’interrompre l’oxygénation extracorporelle, les cliniciens s’appuient sur leur évaluation des facteurs pronostiques d’après les antécédents et l’état clinique des patients. Il y aurait lieu de réaliser des recherches cliniques ou de préciser les recommandations pronostiques entourant cette intervention afin d’appuyer la prise de décisions fondée sur des données probantes en matière d’oxygénation extracorporelle.

Les patients, les membres de la famille et les membres des équipes cliniques pourraient avoir différentes perceptions des limites de l’oxygénation extracorporelle et de la décision de passer d’un traitement actif au retrait du soutien vital. Ces constatations mettent en évidence le rôle des facteurs et processus éthiques au moment du passage aux soins de fin de vie après l’offre de l’oxygénation extracorporelle.

Après le congé de l’hôpital, les patients ayant reçu une oxygénation extracorporelle et leur famille continuent de ressentir de l’anxiété, d’avoir des pensées perturbatrices et de ressentir un besoin de digérer les évènements. Les programmes d’oxygénation corporelle qui offrent un soutien de santé mentale continu ou prolongé aux patients et aux membres de leur famille pourraient aider à répondre à ces besoins.