L’ACMTS tient à appuyer les décideurs du secteur de la santé canadiens durant cette période difficile et incertaine.
Pour trouver des outils, ressources et données probantes touchant la COVID-19, consultez notre portail sur la COVID-19.

 

Begin main content

L'oxygénothérapie hyperbare dans le traitement de la douleur chronique : efficacité clinique et rapport cout/efficacité

Dernière mise à jour : 17 septembre 2018
Numéro de projet : RC1016-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Appareils et systèmes
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique de l’oxygénothérapie hyperbare dans le traitement de la douleur musculosquelettique chronique chez l’adulte?
  2. Quel est le rapport cout/efficacité de l’oxygénothérapie hyperbare dans le traitement de la douleur musculosquelettique chronique chez l’adulte?

Messages clés

Un essai clinique comparatif avec traitement de référence, randomisé (ECR) et en chassé-croisé, et une étude de cohorte prospective non randomisée sont les sources des données probantes examinées ici. Selon l’ECR, l’oxygénothérapie hyperbare pendant deux mois hausse le seuil de douleur, la capacité fonctionnelle physique et la qualité de vie liée à la santé tout en diminuant les points douloureux et la détresse psychologique chez des femmes atteintes de fibromyalgie, trois mois après le traitement. De plus, selon des examens uniques de tomographie par émission de positons, la majorité des patients sont classés comme répondant à l’oxygénothérapie hyperbare, et l’évaluation montre des changements bénéfiques de l’activité cérébrale dans les régions précises du cerveau où cette activité est anormale chez les personnes atteintes de fibromyalgie. Toutefois, la généralisabilité de ces constats dans la population canadienne et chez les hommes atteints de fibromyalgie demeure incertaine.Les résultats préliminaires de l’étude prospective non randomisée laissent entrevoir que l’oxygénothérapie hyperbare pendant deux semaines augmente le seuil de douleur et améliore la qualité de vie liée à la santé tout en diminuant l’incapacité des personnes atteintes du syndrome algique myofascial, trois mois après le traitement. Cependant, la généralisabilité de ces constatations à la population canadienne atteinte de ce syndrome est incertaine, comme l’est l’efficacité à long terme.Nous n’avons pas cerné de données probantes au sujet du rapport cout/efficacité de l’oxygénothérapie hyperbare dans le traitement de la douleur musculosquelettique chronique.