Begin main content

L'analyse au point de service ou en laboratoire pour la numération totale et différentielle des leucocytes : examen comparatif de l'efficacité clinique, de la précision et l'exactitude diagnostique, de la rentabilité et des lignes directrices

Dernière mise à jour : 15 octobre 2013
Numéro de projet : RC0489-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Appareils et systèmes
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Rapport en Bref

Contexte
La numération leucocytaire totale et différentielle (ou « formule ») englobe les analyses auxquelles on a recours pour diagnostiquer ou surveiller une gamme d’affections telles des infections bactériennes ou virales, l’inflammation, des leucémies ou des déficiences immunitaires (une conséquence fréquente de la chimiothérapie). La numération totale mesure la concentration de globules blancs (leucocytes), alors que la formule mesure la proportion de chacun des cinq types de leucocytes. Les deux paramètres figurent souvent dans l’hémogramme complet réalisé dans le cadre d’un examen médical périodique.

Technologie
À la suite d’une prise de sang, on détermine la numération et la formule leucocytaire dans des laboratoires centraux à l’aide d’analyseurs hématologiques. On met actuellement au point des systèmes d’analyse au point de service (PDS) dans le but de raccourcir le délai d’obtention des résultats de numération, et ainsi accélérer les prises de décisions médicales dans les établissements éloignés ou en consultation externe.

Sujet
Par l’examen comparatif de l’efficacité clinique, l’exactitude, la précision et la rentabilité des technologies d’analyses au PDS face aux méthodes en laboratoire destinées à la numération leucocytaire totale et différentielle, de même que l'examen des lignes directrices traitant de l’usage d’analyses au PDS à ces fins, on sera en mesure d’éclairer les décisions concernant la méthode d’analyse à privilégier pour ces patients.

Méthodes
On a procédé à une recherche documentaire limitée à partir des ressources clés et examiné les titres et résumés des publications repérées. On a ensuite évalué le texte intégral des publications en vue de procéder au choix final des articles selon des critères de sélection déterminés au préalable (population, intervention, comparateur, résultats et plan des études).

Résultats
La recherche documentaire a permis de repérer 409 références, auxquelles se sont ajoutés 4 articles recensés d’autres sources. Du lot, 21 articles ont été jugés potentiellement pertinents et 5 d’entre eux ont satisfait aux critères d’inclusion du présent examen, soit 4 études d’observation et 1 ligne directrice.

Messages clés

  • Règle générale, les technologies d’analyse au PDS sont aussi exactes et précises que les analyseurs de laboratoires centraux.
  • On n’a repéré aucune étude comparant l’analyse au PDS à l’analyse conventionnelle en laboratoire sous les angles de l’efficacité clinique et de la rentabilité.

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique des technologies d’analyse au point de service (APDS) destinées à la numération leucocytaire totale et différentielle, par rapport aux méthodes d’analyse en laboratoire clinique?
  2. Quelles sont l’exactitude et la précision diagnostiques des technologies d’APDS dans la numération leucocytaire totale et différentielle par rapport aux méthodes d’analyse en laboratoire clinique?
  3. Quelle est la rentabilité associée à l’APDS dans la numération leucocytaire totale et différentielle par rapport aux méthodes d’analyse en laboratoire clinique?
  4. Quelles sont les lignes directrices traitant de l’usage d’APDS pour la numération leucocytaire totale et différentielle?

Messages clés

En général, l’analyse au PDS est fiable et procure des résultats comparables à ceux d’un analyseur ordinaire de référence. L’analyseur HemoCue WBC se montre également stable dans diverses conditions, et un certain nombre de pathologies peuvent interférer avec les résultats. Une ligne directrice de l’International Council for Standardization in Hematology (ICSH) a été émise en 2008 pour renseigner sur la manière de mettre sur pied et de gérer un service de PDS de sorte que des résultats hématologiques de qualité en découlent. On n’a repéré aucune étude comparative sur l’efficacité clinique et la rentabilité de l’analyse leucocytaire au PDS face au laboratoire conventionnel.