Begin main content

Communication 55 du PPEA (Intervenant-pivot pour guider les patients dans leur participation à l’évaluation des technologies de la santé)

Publié le : 11 mai 2016
Type de résultat : Nouvelles

Le Réseau RCLC et le programme PPEA de l’ACMTS à la recherche d’un intervenant-pivot qui guidera les patients dans leur participation à l’évaluation des technologies de la santé

Le Réseau canadien de lutte contre le cancer (RCLC) et le Programme pancanadien d’évaluation des anticancéreux (PPEA), relevant de l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS), s’allient dans la recherche d’une intervenante-pivot ou d’un intervenant-pivot, guide des patients dans leur participation à l’évaluation des technologies de la santé (ETS), qui accompagnera les groupes de défense des intérêts des patients afin de leur faire mieux connaitre l’univers de l’ETS et de leur offrir le soutien nécessaire à l’optimisation de la présentation de leurs observations et commentaires sur les médicaments anticancéreux à l’étude par le PPEA, et qui aura également pour tâche de cerner et de soutenir des possibilités de participer aux activités du PPEA pour les patients et les aidants.

Au sein d’une équipe d’ETS dynamique composée notamment de conseillers, d’experts en la matière et de partenaires, l’intervenant-pivot soutiendra les initiatives de collaboration favorisant la participation des patients, la transparence et la collaboration dans l’évaluation des nouveaux médicaments anticancéreux au Canada. 

Le titulaire du poste d’intervenant-pivot dans la participation des patients à l’ETS, poste temporaire à temps plein, exercera ses fonctions au centre-ville de Toronto et fera office d’intermédiaire entre la communauté des patients atteints de cancer et l’évaluation des médicaments anticancéreux suivant le processus d’ETS avant qu’un fabricant ou un groupe d’orientation clinique du PPEA ne présente une demande d’examen d’un anticancéreux au PPEA et après la parution de la recommandation à propos du financement de ce médicament formulée par le Comité d’experts en examen du PPEA. L’intervenant-pivot auprès des patients participant à l’ETS œuvrera en étroite collaboration avec la communauté de patients et avec l’effectif et les partenaires des projets d’évaluation dans le but de concevoir un modèle, multifacette et durable, de participation des patients à l’ETS au Canada.

Financé par Partenariat canadien contre le cancer et avec un apport en nature de l’ACMTS et du RCLC, ce projet passionnant illustre la volonté commune des partenaires de tenir compte des besoins exprimés par les groupes de défense des patients au Canada. La participation des patients au processus d’ETS et leur opinion au sujet des médicaments examinés sont importantes si nous voulons prendre en compte de manière systématique ce que vivent les patients atteints de cancer et leurs aidants, et ce qu’ils pensent du traitement.

La mise en candidature se terminera le 25 mai 2016, et l’entrée en fonction est prévue au plus tard le 27 juin 2016. 

Pour plus de renseignements sur ce poste, veuillez consulter Health Technology Assessment Patient Engagement Navigator Job Description.

Pour prendre connaissance de l’avis de poste à pourvoir, rendez-vous à Health Technology Assessment Patient Engagement Navigator Posting.

Pour postuler en toute confidentialité, faites parvenir votre candidature à jobs@canceraction.ca.

Les partenaires

Fondé en 2001, le RCLC est un groupe d’encadrement pancanadien centré sur le patient qui collabore étroitement avec les groupes de défense des intérêts des patients et d’autres intervenants dans la lutte contre le cancer au Canada. Fort de l’adhésion qui a grimpé en flèche dans les trois dernières années, une augmentation de ses membres de plus de 200 %, le Réseau interagit avec 114 organismes membres pour intégrer les points de vue éclairés et coordonnés des patients et des aidants sur des sujets précis prioritaires ou d’intérêt pour la communauté. 

Le Programme pancanadien d’évaluation des anticancéreux (PPEA) de l’ACMTS propose un processus d’évaluation de médicaments anticancéreux fondé sur des preuves, méthodique et uniforme, reposant sur l’examen des preuves cliniques, de la rentabilité et des points de vue et des observations de patients pour, au bout du comte formuler des recommandations à propos du financement de ces médicaments à l’intention des provinces, des territoires et des agences de cancérologie du pays.

L’initiative de l’intervenant-pivot qui guidera les patients dans leur participation à l’ETS est financée par Partenariat canadien contre le cancer et soutenu par un apport en nature de l’ACMTS et du RCLC.