L’ACMTS crée son Programme d’évaluation postcommercialisation des médicaments


OTTAWA, le 4 février 2022 ─ L’ACMTS a l’honneur d’annoncer qu’elle diversifie son expertise en gestion des médicaments au Canada en créant un Programme d’évaluation postcommercialisation des médicaments (EPCM).

Le Programme d’EPCM comprendra le lancement et la coordination d’un réseau qui rassemble diverses expertises canadiennes en matière de recherche appliquée sur les médicaments, de méthodologie et d’analyse de données. Le Programme fournira des données probantes fiables en temps opportun sur l’innocuité et l’efficacité des médicaments d’usage autorisé au Canada, après leur mise en marché.

La création du Programme d’EPCM de l’ACMTS suit l’annonce faite à l’automne 2021 par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et Santé Canada de leur l’intention de lui confier les rênes des importants travaux du Réseau sur l’innocuité et l’efficacité des médicaments (RIEM). Les IRSC et Santé Canada ont créé le RIEM en 2009 afin d’augmenter la capacité au pays à mener des études de grande qualité sur les médicaments après leur commercialisation.

« Grâce au Programme d’évaluation postcommercialisation des médicaments, les décideurs peuvent compter sur l’ACMTS pour obtenir des avis tout au long du cycle de vie d’un médicament, avant même son autorisation et jusqu’en situation réelle d’utilisation, explique la présidente-directrice générale de l’ACMTS, Suzanne McGurn.

Depuis toujours, il est essentiel de bien comprendre l’innocuité et l’efficacité des médicaments. Comme de nouveaux médicaments font leur entrée sur le marché alors que l’incertitude plane sur leur efficacité à long terme, l’ACMTS se doit d’offrir des données probantes postcommercialisation selon un modèle réactif et systémique. »

Le 8 février 2022, l’ACMTS tiendra une séance d’information sur le Programme d’EPCM à l’intention des chercheurs et des autres parties prenantes. Ce sera l’occasion d’orienter les chercheurs, les spécialistes de la méthodologie et les autres qui souhaiteraient soumettre une proposition dans les démarches pour répondre aux deux demandes de propositions en vue d’une subvention.

Le Programme de l’ACMTS ressemblera à ceux d’autres pays, comme la SENTINEL Initiative de la Food and Drug Administration aux États-Unis et le consortium SIGMA, une alliance des centres de recherches du Réseau européen des centres de pharmacoépidémiologie et de pharmacovigilance (ENCePP). Le Programme d’EPCM de l’ACMTS sera en fonction dès septembre 2022.

Liens utiles

 

En bref

  • Le RIEM a été créé en 2009 par les IRSC et Santé Canada afin de combler les lacunes dans les données probantes destinées aux décideurs des autorités fédérales, provinciales et territoriales sur l’innocuité et l’efficacité des médicaments utilisés en contexte réel, ainsi que d’augmenter les capacités à mener au pays des études postcommercialisation de grande qualité.
  • Le 13 aout 2021, les IRSC et Santé Canada ont annoncé leur intention de confier à l’ACMTS les rênes des importants travaux du RIEM en septembre 2022. D’ici là, le Bureau de coordination du RIEM continue de répondre aux nouvelles requêtes, sous l’égide des IRSC; on peut le joindre à l’adresse DSEN-RIEM@cihr-irsc.gc.ca.

 

Au sujet de l’ACMTS

L'ACMTS est un organisme indépendant et sans but lucratif, financé par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux du Canada (à l'exception du Québec) qui fournit aux décideurs du système de santé canadien des conseils fiables et impartiaux ainsi que des renseignements fondés sur des données probantes au sujet de l'efficacité des médicaments et des autres technologies de la santé.

Renseignements: media@cadth.ca, 613-614-6863