L’ACMTS publie sa liste annuelle de tendances à surveiller en technologies de la santé


Le nouveau rapport d’analyse prospective présente des tendances en technologie de la santé qui pourraient permettre l’exploitation de grands volumes de données, améliorer les processus cliniques et favoriser l’offre de soins près du domicile.

OTTAWA, le 17 mars 2022 — Test au point de service, intelligence artificielle, technologie vocale, diagnostic compagnon : d’après un rapport (en anglais) qui vient d’être publié par l’ACMTS, ces technologies sont parmi les tendances à surveiller susceptibles de définir l’avenir des soins de santé au Canada ces deux prochaines années.

Le rapport Les 10 tendances à surveiller en 2022 en technologies de la santé propose une liste fondée sur des données probantes qui recense et évalue des tendances émergentes en matière de technologies de la santé et leurs éventuelles répercussions.

« Les technologies de la santé sont une pierre angulaire de nos systèmes de santé. Dans le sillage de la pandémie de COVID-19, les décideurs repensent leur façon de se préparer à l’innovation et à l’incertitude qui accompagne les progrès rapides en technologies de la santé, explique Lesley Dunfield, vice-présidente, Dispositifs médicaux et interventions cliniques à l’ACMTS. La liste annuelle de l’ACMTS recense des tendances que les décideurs des systèmes de santé doivent connaitre aujourd’hui pour être prêts à s’y adapter demain. »

L’ACMTS a produit ce rapport dans le cadre de son programme d’analyse prospective, qui avise les décideurs de l’arrivée de technologies de la santé perturbatrices et les aide à se préparer en vue des besoins et des facteurs de mise en œuvre de l’avenir.

Quelques tendances et technologies mises de l’avant dans la liste de 2022

Les tests au point de service

L’arrivée et l’adoption des tests au point de service pourraient réduire la pression sur les laboratoires centraux et appuyer les activités des autorités de santé publique en matière de contrôle et de surveillance des maladies. Beaucoup de ces tests peuvent être effectués dans différents milieux et ne requièrent aucune formation spécialisée; certains peuvent même être réalisés à la maison par le patient.

À titre d’exemple, mentionnons les tests diagnostiques rapides au point de service et les tests autoadministrés pour le VIH, qui faciliteront l’accès au dépistage.

L’intelligence artificielle dans le diagnostic et la santé publique

Dans le domaine de la santé publique, l’intelligence artificielle (IA) pourrait améliorer la surveillance, la détection et le contrôle des maladies en facilitant l’analyse de grands volumes de données complexes provenant de différentes sources de partout dans le monde. En utilisant l’IA pour soutenir la collecte de données sur la santé, les chercheurs peuvent se pencher sur de nouvelles méthodes d’évaluation de l’efficacité des interventions de santé publique et orienter des activités ciblées de promotion de la santé et des prévisions sur l’incidence des maladies.

La technologie vocale

La technologie vocale a plusieurs applications; elle comprend les technologies d’IA de dialogue (p. ex. les agents conversationnels) qui servent d’assistants virtuels aux fins d’évaluation de la santé ou de diagnostic, ou encore offrent de la compagnie aux patients. Ces technologies peuvent aussi être très utiles dans les tâches administratives dont doivent souvent s’acquitter les fournisseurs de soins de santé, comme la tenue de dossiers en temps réel et la communication avec d’autres professionnels de la santé.

À titre d’exemple, l’application mobile Ada (lien en anglais) s’intègre à des dispositifs d’assistants personnels à domicile et évalue la santé de l’utilisateur d’après les symptômes indiqués. L’application combine l’aspect pratique d’une interface vocale avec la puissance d’une base de données d’IA pour surveiller les données de santé et favoriser des soins proactifs.

Les diagnostics compagnons

Les tests diagnostiques compagnons évaluent des biomarqueurs prédictifs, comme des variations génétiques ou l’expression protéique, afin de déterminer si un traitement ciblé sera sûr et efficace. Ces tests sont généralement conçus pour une affection en particulier et détectent la présence de mutations génétiques ou de biomarqueurs précis, ce qui est beaucoup moins couteux que de séquencer le génome entier.

Par exemple, de nouveaux tests diagnostiques compagnons visant l’ADN circulaire tumoral (des fragments D’ADN perdus par la tumeur) dans la circulation sanguine offrent une façon d’évaluer les biomarqueurs rapide, peu effractive et potentiellement plus sure que les biopsies classiques.

À propos de la méthodologie de la liste de tendances à surveiller

L’élaboration de la liste de tendances à surveiller 2022 de l’ACMTS suit généralement le processus (lien en anglais) d’établissement des priorités en partenariat de la James Lind Alliance. L’ACMTS a mis sur pied un groupe de travail sur l’établissement des priorités, a fait une synthèse des données probantes issues de différentes sources, notamment une analyse documentaire et un sondage national, et a suivi une approche consensuelle pour choisir et classer les 10 tendances retenues. Vous trouverez une description détaillée du processus à l’annexe 1 du rapport publié

L’ACMTS tient à remercier les décideurs en soins de santé, les patients, les cliniciens ainsi que les représentants du secteur privé et du milieu universitaire qui ont participé au groupe de travail et aux ateliers d’avoir généreusement offert leur temps, leur expérience et leurs connaissances.

Pour en savoir plus, visitez notre site Web sur les technologies de la santé à surveiller en 2022, et poursuivez la discussion sur les médias sociaux à l’aide du mot-clic #CADTHTrends.

L’ACMTS

L’ACMTS est un organisme indépendant sans but lucratif financé par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux du Canada (à l’exception de celui du Québec) qui fournit aux décideurs du secteur de la santé canadiens des conseils fiables et impartiaux ainsi que des renseignements fondés sur des données probantes au sujet de l’efficacité des médicaments et des autres technologies de la santé.

Pour toute demande d’information : Marketing et communications, media@cadth.ca, 613 614-6863