En bref - La kétamine dans la prise en charge de la dépression résistante au traitement ou du trouble de stress posttraumatique chez l’adulte


( Dernière mise à jour : mai 30, 2022)

Page Type:
Outil

Messages clés

Contenu disponible seulement en anglais

Il n’estpas clair si la kétamine, administrée par voie intraveineuse ou orale, ou encore en injection intramusculaire, est efficace dans la prise en charge de la dépression résistante au traitement.

Selon les études que nous avons trouvées portant sur la kétamine dans la prise en charge de la dépression résistante au traitement, la kétamine serait associée à une amélioration immédiate des symptômes dépressifs. Cependant, aucune de ces études ne comportait une période de suivi assez longue pour déterminer si l’effet durait au-delà de quelques semaines.

Il n’est pas clair si la kétamine est un traitement efficace du trouble de stress posttraumatique (TSPT).

Nous avons trouvé deux études portant sur la kétamine dans la prise en charge du TSPT. Selon l’une d’elles, les perfusions de kétamine intraveineuse sont plus efficaces que les perfusions de midazolam dans l’amélioration des symptômes de TSPT. Les résultats de l’autre étude, menée chez une population composée de militaires, ne montrent pas d’efficacité supérieure de la kétamine en perfusion intraveineuse comparativement à un placébo.

Dans la prise en charge de la dépression résistante au traitement ou du TSPT, la kétamine semble sure et tolérable, et elle comporte des effets secondaires de courte durée; les plus courants sont les symptômes dissociatifs et les changements cardiovasculaires, comme une élévation de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque.

Les lignes directrices canadiennes recommandent d’envisager la kétamine intraveineuse en troisième intention chez l’adulte atteint de dépression résistante au traitement, tandis que des lignes directrices danoises déconseillent le recours à la kétamine intraveineuse en contexte de dépression résistante au traitement.

Dans le traitement du TSPT, nous n’avons pas recensé de lignes directrices au sujet de l’utilisation de la kétamine.