filgrastim


( Dernière mise à jour : novembre 19, 2018)
Nom générique:
filgrastim
État du projet:
Annulé
Fabricant:
Sandoz Canada
Appel d’observations des cliniciens ou des patients:
Marque de commerce:
À confirmer
Gamme de produits:
Examen en vue du remboursement
Numéro de projet :
SE0596-000
Fin de l’appel d’observations des cliniciens:

Détails


Biosimilaire:
Oui
Manufacturer Requested Reimbursement Criteria1:
1. Patients cancéreux recevant une chimiothérapie myélosuppressive Filgrastim est indiqué pour réduire la fréquence des infections qui se manifestent par une neutropénie fébrile chez les patients atteints d’un cancer non myéloïde et traités par des agents antinéoplasiques myélosuppresseurs. Filgrastim est indiqué chez les adultes et les enfants cancéreux qui reçoivent une chimiothérapie myélosuppressive. Il est recommandé de procéder à un hémogramme et à une numération plaquettaire avant d’instaurer la chimiothérapie, puis 2 fois par semaine durant le traitement avec filgrastim afin d’éviter la leucocytose et de surveiller le nombre de neutrophiles. Dans le cadre d’essais cliniques de phase III, le traitement par NEUPOGEN a été interrompu lorsque le nombre absolu de neutrophiles (NAN) s’est établi à plus de 10 x 109 /L une fois atteint le nadir anticipé par suite de la chimiothérapie.2. Patients atteints de leucémie myéloïde aiguë Filgrastim est indiqué pour réduire la durée de la neutropénie, de la fièvre, du recours aux antibiotiques et de l’hospitalisation à la suite d’un traitement d’induction et d’un traitement de consolidation de la leucémie myéloïde aiguë.3. Patients cancéreux recevant une chimiothérapie myéloablative suivie d’une greffe de moelle osseuse Filgrastim est indiqué pour réduire la durée de la neutropénie et de ses séquelles cliniques (neutropénie fébrile, p. ex.) chez les patients cancéreux recevant une chimiothérapie myéloablative suivie d’une greffe de moelle osseuse. À la suite d’une greffe de moelle osseuse, il est recommandé de procéder à un hémogramme et à une numération plaquettaire au moins 3 fois par semaine afin de surveiller la reconstitution de la moelle.4. Patients cancéreux se prêtant à un prélèvement de cellules souches du sang périphérique (CSSP) suivi d’un traitement Filgrastim est indiqué pour mobiliser les cellules souches autologues du sang périphérique, lesquelles sont ensuite reperfusées afin d’accélérer le rétablissement hématopoïétique, soutenu par le filgrastim, à la suite d’une chimiothérapie myélosuppressive ou myéloablative.5. Patients atteints de neutropénie chronique grave (NCG) Filgrastim est indiqué pour l’administration à long terme afin d’augmenter le nombre de neutrophiles et de réduire la fréquence et la durée de l’infection chez les patients ayant reçu un diagnostic de neutropénie congénitale, cyclique ou idiopathique.6. Patients infectés par le VIH  Filgrastim est indiqué chez les patients infectés par le VIH en vue de la prévention et du traitement de la neutropénie ainsi que de la normalisation du NAN (maintien entre 2 x 109 /L et 10 x 109 /L). Le traitement par filgrastim réduit les séquelles cliniques liées à la neutropénie (p. ex., infections bactériennes) et accroît la possibilité d’administration de médicaments myélosuppresseurs destinés au traitement du VIH et de ses complications. Durant le traitement par filgrastim, il est recommandé de procéder à un hémogramme ainsi qu’à une numération plaquettaire à intervalles réguliers (soit 2 fois par semaine les 2 premières semaines, 1 fois par semaine durant les 2 semaines suivantes et 1 fois par mois par la suite, ou selon les indications cliniques) 
Type de demande:
Nouvelle
Grille tarifaire:
en attente
Indications:
Neutropénie, mobilisation des cellules sanguines (différentes indications)
  1. The requested reimbursement criteria are provided by the applicant and do not necessarily reflect the views of CADTH. Reimbursement criteria from CADTH will be documented in the final recommendation, if applicable.