L’ACMTS tient à appuyer les décideurs du secteur de la santé canadiens durant cette période difficile et incertaine.
Pour trouver des outils, ressources et données probantes touchant la COVID-19, consultez notre portail sur la COVID-19.

 

Begin main content

La codéine dans la prise en charge de la douleur dentaire aigüe et de la douleur aigüe découlant d'une intervention dentaire

Dernière mise à jour : 3 mars 2021
Numéro de projet : RC1325-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Médicaments
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique de la codéine dans la prise en charge de la douleur dentaire aigüe ou de la douleur aigüe découlant d’une intervention dentaire?
  2. Quelle est l’efficacité clinique de la codéine combinée à l’acétaminophène ou à un antiinflammatoire non stéroïdien dans la prise en charge de la douleur dentaire aigüe ou de la douleur aigüe découlant d’une intervention dentaire?

Messages clés

Nous avons répertorié deux vues d’ensemble de revues systématiques, quatre revues systématiques et neuf essais cliniques randomisés comparant la codéine ou les associations médicamenteuses contenant de la codéine au placébo et à d’autres médicaments dans le soulagement de la douleur dentaire aigüe. La codéine est généralement plus efficace que le placébo chez les patients souffrant de douleur dentaire aigüe. Comparativement à d’autres médicaments ou associations médicamenteuses plus particulièrement des associations à base d’acétaminophène ou d’ibuprofène , la codéine n’est généralement pas aussi efficace dans la prise en charge de la douleur dentaire aigüe, sauf peut-être en cas de sensibilité dentaire après un blanchiment, une étude indiquant que la combinaison acétaminophène-codéine est statistiquement supérieure à l’ibuprofène et au placébo. Les associations médicamenteuses contenant de la codéine sont associées à une augmentation des effets indésirables par rapport aux autres médicaments et au placébo. Les études sur lesquelles porte ce rapport ont leurs forces et leurs faiblesses; certaines des faiblesses limitent la pertinence des résultats dans le présent rapport ou leur généralisabilité.