L’ACMTS tient à appuyer les décideurs du secteur de la santé canadiens durant cette période difficile et incertaine.
Pour trouver des outils, ressources et données probantes touchant la COVID-19, consultez notre portail sur la COVID-19.

 

Begin main content

L'acuponcture dans le traitement de la douleur chronique non cancéreuse : efficacité clinique, rapport cout/efficacité et lignes directrices

Dernière mise à jour : 29 octobre 2019
Numéro de projet : RC1202-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Appareils et systèmes
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique de l’acuponcture dans le traitement de la douleur chronique non cancéreuse?
  2. Quel est le rapport cout/efficacité de l’acuponcture dans le traitement de la douleur chronique non cancéreuse?
  3. Que disent les lignes directrices fondées sur des données probantes au sujet de l’acuponcture dans le traitement de la douleur non cancéreuse?

Messages clés

Nous avons relevé 23 revues systématiques, une étude économique et neuf guides de pratique fondés sur des données probantes examinant l’efficacité clinique ou le rapport cout/efficacité de l’acuponcture (que ce soit l’électroacuponcture, la poncture physiothérapique avec aiguilles sèches, la digitoponcture et l’acuponcture avec aiguilles chauffées) dans la prise en charge de la douleur chronique non cancéreuse associée à diverses affections, ou offrant des recommandations à ce sujet. Les revues systématiques sont en général de grande qualité, et la plupart évaluent l’efficacité clinique de l’acuponcture au sens large comparativement à des interventions simulées ou à des médicaments. Les médicaments comparateurs les plus souvent mentionnés sont les antiinflammatoires non stéroïdiens (AINS). De nombreuses revues systématiques constatent que des données probantes confirment l’efficacité de l’acuponcture dans le soulagement de la douleur, certaines ajoutant qu’il n’y a pas de différence entre l’acuponcture et les groupes comparateurs quant aux évènements indésirables, mais les résultats sont incohérents dans l’ensemble, ils varient souvent selon la population de patients étudiée. De même, les recommandations au sujet de l’acuponcture sont diverses selon les auteurs du guide de pratique. Six guides de pratique fondés sur des données probantes renferment des recommandations de force variable sur l’acuponcture dans le traitement de plusieurs affections caractérisées par de la douleur chronique (y compris la lombalgie chronique, différentes formes d’arthrite et d’autres troubles douloureux). Deux guides n’offrent pas de recommandations à propos de l’acuponcture dans la prise en charge de la lombalgie chronique ou de la neuropathie d’origine médullaire en raison de l’insuffisance des données probantes, et un guide se montre défavorable à l’égard de l’acuponcture dans le traitement de la cervicalgie et des troubles connexes en s’appuyant sur des données probantes illustrant son inefficacité. Une évaluation économique originaire d’Iran constate que le rapport cout/efficacité moyen de l’électroacuponcture est inférieur à celui des AINS dans le traitement de la lombalgie chronique. Toutefois, on ne peut tirer de conclusion ferme à propos des couts et bénéfices relatifs de l’électroacuponcture et des AINS, car cette étude ne dit rien du rapport cout/efficacité différentiel.En dépit d’un bon nombre de revues systématiques et de lignes directrices de haute qualité portant sur l’acuponcture dans le traitement de la douleur chronique non cancéreuse et appuyant son utilisation, les données probantes démontrant l’efficacité clinique de l’acuponcture sont limitées par la faible qualité des études originales contribuant au corpus de données probantes. Il est possible d’utiliser les critères STRICTA (Standards for Reporting Interventions in Clinical Trials of Acupuncture) dans la planification d’une étude originale sur le sujet pour en accroitre la qualité méthodologique et produire des données probantes robustes. De plus, des études économiques de grande qualité menées au Canada sont nécessaires pour déterminer le rapport cout/efficacité de l’acuponcture dans le traitement de la douleur chronique non cancéreuse en contexte canadien.