L’ACMTS tient à appuyer les décideurs du secteur de la santé canadiens durant cette période difficile et incertaine.
Pour trouver des outils, ressources et données probantes touchant la COVID-19, consultez notre portail sur la COVID-19.

 

Begin main content

Le bloc du ganglion stellaire dans le traitement du trouble stress posttraumatique, de la dépression et de l'anxiété

Dernière mise à jour : 3 mars 2021
Numéro de projet : RC1339-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Médicaments
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique du bloc du ganglion stellaire dans le traitement du trouble stress posttraumatique?
  2. Quelle est l’efficacité clinique du bloc du ganglion stellaire dans le traitement de la dépression ou de l’anxiété?
  3. Que disent les lignes directrices de pratique clinique fondées sur des données probantes au sujet du bloc du ganglion stellaire dans le traitement du trouble stress posttraumatique, de la dépression ou de l’anxiété?

Messages clés

Nous avons trouvé des données probantes partagées au sujet de l’efficacité clinique du bloc du ganglion stellaire dans le traitement du trouble stress posttraumatique. Un essai clinique randomisé retenu dans une revue systématique ne détecte aucune différence d’importance clinique dans les symptômes du trouble stress posttraumatique entre un groupe traité par bloc du ganglion stellaire et un groupe recevant un traitement simulé, tandis qu’un autre essai clinique randomisé fait état d’améliorations supérieures associées au bloc du ganglion stellaire dans une comparaison semblable. De plus, ce second essai observe des améliorations significativement supérieures pour ce qui est de la dépression, de l’anxiété et de la détresse, mais pas pour ce qui est de la douleur ou du fonctionnement mental ou physique chez les patients recevant le bloc du ganglion stellaire comparativement à ceux recevant le traitement simulé. Les auteurs de l’essai clinique randomisé retenu dans revue systématique ne relèvent pas de différence significative dans les taux d’évènements indésirables entre les groupes. En revanche, dans le second essai clinique randomisé, trois des six évènements indésirables signalés sont réputés être liés au bloc du ganglion stellaire (douleur au point d’injection, bradycardie disparaissant d’elle-même, irritation passagère du larynx); aucune analyse statistique n’est présentée. Les auteurs d’un ensemble de lignes directrices fondées sur des données probantes se disent incapables de formuler des recommandations pour ou contre le bloc du ganglion stellaire dans le traitement du trouble stress posttraumatique en raison d’un manque de données probantes. Nous n’avons trouvé aucun article scientifique ni aucun ensemble de lignes directrices au sujet de l’efficacité clinique ou de l’utilisation du bloc du ganglion stellaire dans le traitement de la dépression ou de l’anxiété.