Les anticoagulants oraux directs pour le traitement des évènements thromboemboliques veineux : évaluation économique


( Dernière mise à jour : mars 31, 2016)
Gamme de produits:
Examen d’une technologie de la santé
Numéro de projet :
HT0005-TR0005

Détails


Les évènements thromboemboliques veineux (ETV) comprennent les thromboses veineuses profondes (TVP) et les embolies pulmonaires (EP). Les ETV représentent un fardeau important pour les soins de santé au Canada : ils sont fréquents et, en raison du vieillissement de la population, il est probable qu’ils le deviennent de plus en plus. Normalement, le traitement des patients ayant un diagnostic de TVP ou de PE était l’anticoagulation systématique à l’aide d’héparine (héparine à faible poids moléculaire [HFPM] par voie sous-cutanée), suivie de l’administration orale d’antagonistes de la vitamine K (AVK). Récemment, des anticoagulants oraux directs (ACOD) ont été développés comme traitement alternatif aux ETV.

Afin d’éclairer la prise de décisions sur les politiques et les aspects cliniques de l’utilisation des ACOD dans le traitement des ETV, nous avons entrepris une évaluation des technologies de la santé (ETS). Dans le cadre de ce projet, l’ACMTS a agi en partenariat avec le Canadian Collaboration for Drug Safety, Effectiveness, and Network Meta-Analysis (ccNMA) qui est subventionné par le Réseau sur l’innocuité et l’efficacité des médicaments des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Cette ETS comprend une évaluation économique et une évaluation clinique. La composante clinique a été menée par le ccNMA tandis que l’évaluation économique l’a été par l’ACMTS. Les résultats de l’évaluation économique sont présentés dans ce rapport. Les résultats de l’évaluation clinique sont accessibles à l’adresse suivante : https://www.ottawaheart.ca/researchers/resources-services/core-facilities/cardiovascular-research-methods-centre.

Note : Les rapports ne sont disponibles qu’en anglais.

Rapport de l’évaluation économique

L’objectif de l’évaluation économique est de déterminer le rapport cout-efficacité différentiel des ACOD (rivaroxaban, apixaban, édoxaban, dabigatran) comparé au traitement standard (HFPM suivie d’AVK par voie orale) pour le traitement de patients nouvellement diagnostiqués de TVP ou de PE au sein du système de santé canadien. Le rapport économique a examiné différentes durées de traitement : trois mois, six mois et à vie. Pour le traitement à vie, les AVK ont aussi été comparés au traitement à l’acide acétylsalicylique (AAS).