L’ACMTS tient à appuyer les décideurs du secteur de la santé canadiens durant cette période difficile et incertaine.
Pour trouver des outils, ressources et données probantes touchant la COVID-19, consultez notre portail sur la COVID-19.

 

Begin main content

Les dispositifs de support dans le traitement de l'entorse de la cheville : efficacité clinique

Dernière mise à jour : 7 mai 2020
Numéro de projet : RC1263-000
Gamme de produits : Rapports d’examen rapide
Type de recherche : Device
Type de rapport : Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Type de résultat : Rapports

Question

  1. Quelle est l’efficacité clinique des dispositifs de support dans le traitement de l’entorse de la cheville?

Messages clés

D'après les constatations de la revue systématique, les bas seraient significativement plus efficaces que les bandages pour atténuer la douleur et l'enflure et améliorer la capacité fonctionnelle et l'amplitude de mouvement. Cependant, il n'y a pas de différence significative entre les bas et le placébo pour ce qui est de la douleur et de l'enflure; la période de retour aux activités sportives est toutefois plus courte avec les bas. La revue systématique n'observe aucune différence significative entre le ruban cohésif et les autres dispositifs de support (orthèse souple, chevillère lacée, botte semi-rigide) en ce qui concerne l'atténuation de la douleur et de l'enflure, l'amélioration de la capacité fonctionnelle et de l'amplitude de mouvement, la satisfaction des patients et le retour aux activités sportives ou professionnelles. Par ailleurs, il n'y a pas de différences significatives entre 1) la botte semi-rigide et le support postérieur rigide et 2) le ruban cohésif et les bandages sur le plan de la douleur, de l'amplitude de mouvement, de la capacité fonctionnelle ou du retour aux activités sportives ou professionnelles. Certaines données probantes semblent indiquer que les dispositifs de support semi-rigides et rigides seraient associés à une plus grande satisfaction des patients que le ruban cohésif et les bandages. Les complications signalées en lien avec les bandages et les orthèses Aircast sont la thrombose veineuse profonde et l'embolie pulmonaire soupçonnées; les bottes Bledsoe sont quant à elles associées à la cellulite, et le ruban, à la dermatite, à la phlyctène, à la formation de bulles ou aux anomalies cutanées. Cependant, on ignore le taux d'incidence de ces complications.D'après l'essai clinique randomisé à l'étude, l'ajout de ruban de kinésiologie (kinesiotape ou K-tape) à l'acuponcture n'améliore pas vraiment l'état du patient pour ce qui est de la douleur, de l'enflure, de la qualité de vie, ou du nombre de récidives. De même, l'étude de cohorte examinée ne trouve aucune différence significative entre le ruban cohésif et le plâtre pour ce qui est de l'enflure et de la capacité fonctionnelle.Dans l'ensemble, les bas pourraient être une meilleure option de traitement que d'autres dispositifs de support pour le traitement fonctionnel de l'entorse aigüe de la cheville. Les bandages, le ruban cohésif, les bottes semi-rigides et les supports postérieurs rigides pourraient être associés à des complications, mais le risque n'est pas clair.