Les interventions de réduction de la violence envers le personnel de la santé aux urgences


( Dernière mise à jour : mai 17, 2021)
État du projet:
Actif
Gamme de produits:
Examen d’une technologie de la santé
Project Sub Line:
Examen rapide
Numéro de projet :
RC1362

Détails


Question

1. Quelle est l'efficacité clinique des interventions pour prévenir et contrer la violence et le harcèlement envers le personnel de la santé aux urgences?
2. Que disent les lignes directrices fondées sur des données probantes au sujet du recours aux interventions pour prévenir et contrer la violence et le harcèlement envers le personnel de la santé aux urgences?

Messages clés

Nous avons relevé sept revues systématiques pertinentes au sujet des interventions pour prévenir et contrer la violence aux urgences. Toutefois, leur portée est vaste, et les études retenues utiles à ce rapport sont peu nombreuses et de faible qualité.

Les résultats sur les interventions de sensibilisation et de formation pour prévenir la violence aux urgences ne sont pas uniformes. D'après les recherches originales pertinentes comprises dans les revues systématiques relevées il n'y a pas de différence dans la fréquence d'actes de violence quand il y a intervention, notamment de la sensibilisation et de la formation; peu de recherches originales indiquent qu'il y a réduction de la fréquence d'actes de violence quand il y a intervention, notamment de la sensibilisation et de la formation.

Cependant, la signification statistique de cette différence n'est pas indiquée. Les interventions pharmacologiques par l'halopéridol, le lorazépam, le dropéridol, la rispéridone, l'olanzapine ou la quétiapine réduisent efficacement les comportements agressifs et leurs effets secondaires sont en général minimes. La mise en place de documents sur la contention est associée à une réduction du recours aux moyens de contention pour maitrise les comportements agressifs, et les complications sont minimes quand les moyens de contention sont utilisés pour de courtes périodes.

Ces résultats doivent être interprétés avec prudence, compte tenu de la quantité et de la qualité limitées des données probantes, et du manque de détails relatifs aux caractéristiques de la population. Aucun ensemble de lignes directrices fondées sur des données probantes n'a été repéré.