Les systèmes de surveillance intermittente du glucose chez l'enfant diabétique


( Dernière mise à jour : avril 6, 2021)
État du projet:
Terminé
Gamme de produits:
Examen d’une technologie de la santé
Project Sub Line:
Synthèse accompagnée d'une évaluation critique
Numéro de projet :
RC1354-000

Détails


Question


  1. Quelle est l’efficacité clinique des systèmes de surveillance intermittente du glucose comparativement à celle de l’autosurveillance avec des bandelettes et des lancettes chez l’enfant diabétique sous insulinothérapie?

  2. Quelle est l’efficacité clinique des alertes (hypoglycémie, hyperglycémie, perte de signal) des systèmes de surveillance intermittente du glucose comparativement à l’absence d’alertes (ou à leur inactivation) chez la personne diabétique sous insulinothérapie?


Messages clés

La surveillance intermittente du glucose est une méthode de surveillance de la glycémie. Un capteur, inséré sous la peau, mesure continuellement le taux de glucose dans le liquide interstitiel. Les personnes diabétiques peuvent utiliser cette méthode pour éclairer leurs décisions de traitement, comme la posologie d’insuline, en remplacement ou en complément des prises de mesure de la glycémie. D’après des données probantes de qualité variable issues de deux essais cliniques randomisés et huit essais non randomisés, dont certains sont résumés dans des revues systématiques, la surveillance intermittente du glucose pourrait améliorer la qualité de vie, la satisfaction des patients et le sentiment d’autosuffisance, réduire la fréquence des prises de mesure et atténuer la détresse associée à la maladie, comparativement aux techniques d’autosurveillance de la glycémie chez l’enfant atteint de diabète de type 1. Les résultats touchant d’autres critères d'évaluation, comme le taux d’HbA1c, la durée où la glycémie se trouve dans la plage cible et les évènements indésirables sont partagés ou non concluants (dans certaines études, les systèmes de surveillance intermittente du glucose sont associés à de meilleures issues, alors que dans d’autres, ce n’est pas le cas). Bien que les résultats résumés dans ce rapport laissent généralement entendre que les systèmes de surveillance intermittente du glucose sont associés à une amélioration des résultats cliniques chez l’enfant atteint de diabète de type 1, l’interprétation de ces résultats doit tenir compte des limites des articles retenus. Nous n’avons trouvé aucune étude comparant l’efficacité clinique des systèmes de surveillance intermittente du glucose proposant des alertes d’hypoglycémie, d’hyperglycémie ou de perte de signal (p. ex. FreeStyle Libre 2) aux systèmes n’offrant pas cette fonctionnalité (p. ex. FreeStyle Libre) chez les personnes diabétiques de tous âges sous insulinothérapie.